vendredi 6 septembre 2013

Le pouvoir de dépenser

En Janvier de l'année dernière, le Bureau national chinois des statistiques a annoncé que, pour la première fois, que la population urbaine de la Chine a dépassé la population rurale. C'est un changement qui s'est passé à un rythme incroyable, avec 200 millions de personnes qui quittent la campagne dans la seule dernière décennie.

Comment la révolution de la classe moyenne est en train de changer le monde? L'ampleur et la portée exacte de la prochaine phase est encore en discussion, mais personne ne met en doute le nouveau gouvernement de la Chine a l'intention d'intensifier la migration de masse encore d'un cran. Il y a peu de choix, les décideurs pensent, parce que le vieux modèle de croissance économique basé sur les exportations et les big gouvernement-dépenses est devenue insoutenable. Ainsi, la Chine tente de passer à un modèle de croissance fondé sur la place de l'argent dans les poches de ses propres consommateurs.



Et c'est là que la nouvelle classe moyenne entre en jeu. Les dépenses de consommation représente actuellement aussi peu que 35% de l'économie totale de la Chine, bien loin des 70% dans les autres économies plus développées. Poussant des centaines de millions de paysans vers les villes, on l'espère, va rééquilibrer l'économie à travers un cycle vertueux de développement. Les nouveaux citadins chinois vont augmenter leur pouvoir d'achat et donc dépenser plus pour les biens et services. Ils seront également éduquer leurs enfants à un niveau plus élevé, produisant une nouvelle génération - non pas tant des citoyens modèles, mais les consommateurs de modèle. Si c'est un succès, alors, selon certaines estimations, plus d'un demi-milliard de Chinois pourraient se trouver comptés comme classe moyenne au sein de la décennie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire