mercredi 31 décembre 2014

La nouvelle ligne TGV Chinois en route

Comme en 2012,  le 26 décembre, qui est le jour d’anniversaire de la naissance de la figure tutélaire du pays, Mao Zedong, que la Chine a choisi d’inaugurer vendredi sa première ligne de chemin de fer à grande vitesse. Celle-ci permettre de  relier la région de Xinjiang au reste du pays. Comme cette région paraît isolé de tout ce qu’on connaît de la Chine. Longue de quelque 1 800 kilomètres, la nouvelle ligne baptisée « Lanxin » relie en moins de 12 heures Lanzhou, la capitale provinciale du Gansu voisin, à Urumqi, la capitale du Xinjiang, réduisant de moitié le temps du trajet.
Des dates à retenir sur la création des lignes TGV
La Chine ne cesse d’investir dans les chemins de fer. C’était aussi un 26 décembre que les autorités chinoises avaient ouvert la plus longue ligne à grande vitesse du monde qui relie Pékin à Canton en 8 heures au lieu de 22 heures. C’est cette ligne, le « Jingguang » qui comptait 2 298 kilomètres de voies. Cette ligne a permis à la Chine d’soutirer des profits importants dans certaines régions et de ainsi de développer l’économie de l’état. Mais notons que la première ligne TGV chinoise a vu le jour en 2007, une date qui a changé les chiffres de cette deuxième puissance économe mondiale.
Pourquoi une autre ligne TGV ?
Engagée en 1999, la construction du réseau TGV chinois a permis au pays d’avoir 11 000 kilomètres de voies en service en 2013, d’où 16.000 kilomètres en 2020, qui s’avère être le plus grand réseau du monde. La création des lignes TGV pourra améliorer l’économie de la Chine. L’État chinois veut développer  son économie et bientôt on verra une nouvelle « route de la soie » dans la région de Xinjiang .Un autre projet en cours aura lieu en 2017 : une autre ligne de TGV qui va relier Pékin à Lanzhou. Ceci va réduire à 16 heures, le temps de parcours entre la capitale chinoise et Urumqi, contre 41 heures actuellement, selon l’agence Chine nouvelle.


mardi 30 décembre 2014

Le Noel est interdite en Chine !

Actuellement, une métropole de l’est de la Chine vient d’interdire aux établissements scolaires de célébrer Noel pour la simple raison que celle-ci est devenue une fête « trop occidentale ».  A Wenzhou, dans la province de Zhejiang, le Noel est entièrement interdit.  Il n’y a pas question d’organiser des évènements liés à cette fête dans les collèges et les lycées selon le Département de l’éducation du gouvernement municipal.
Pour quelle doit on interdire de fête Noel ?
A part le fait d’être une fête païenne, Noel est aussi une fête occidentale. C’est pour cette raison qu’on l’interdit en Chine. Les autorités locales incitent plutôt les chinois à se pencher dans les fêtes traditionnelles chinoises. La décision n'est pas anodine: Wenzhou, parfois baptisée la "Jérusalem de l'Orient", est réputé autant pour le dynamisme des entrepreneurs que pour l'essor de sa communauté chrétienne (qu’on a estimé à un million de personnes), pour qui Noël est évidemment une célébration religieuse capitale. La démolition d’une église protestante monumentale a éveillé la curiosité de tout le monde. La raison de cet acte est sans doute lié au fait que le Parti Communiste chinois qui est au pouvoir actuellement est athée. Et même avec ses 23 millions de protestants et  ses 5,7 millions de catholiques, la Chine est privée de toute célébration religieuse.
Des vidéos de propagande à la place des chants de Noel

Une des grandes  universités de Xi’an, dans le nord de la Chine, a décidé de bannir elle aussi tout évènement lié au Noel. Selon plusieurs médias d’Etat, les étudiants ont été contraints de regarder des films de propagande chinoise à la gloire du philosophe Confucius plutôt que de jouer des chants de Noel dans les églises, ou de passer le réveillon de Noel en famille en regarder des films de Noel. Un porte-parole de l'université, cité par la presse locale, a expliqué que les étudiants étaient invités à porter plus d’attention aux fêtes traditionnelles chinoises plutôt que de perdre beaucoup de temps à idolâtrer les fêtes étrangères telles que le Noel ou même le réveillon du St Sylvestre et le nouvel an.

lundi 29 décembre 2014

« Le Miami de l'Asie »

Miami est une grande ville américaine, une ville de loisirs et un endroit où les gens s’amusent et se distraient. C’est une ville avec un port touristique qui attire plusieurs gens, des Américains et des étrangers également. « Le Miami de l’Asie » tel est l’objectif de l’autorité chinoise pour l’île de Hainan, un endroit qui avait de magnifiques baies mais qui ont été vendues à ceux qui offrent la plus belle somme. Cet endroit est le centre d’intérêt de l’autorité pour en faire une grande destination touristique.
Actuellement, les autorités en Chine veulent faire de cette île un site touristique de classe mondiale, un projet qui est censé être achevé en 2020. En 2011, la majorité des touristes qui ont visité cette île étaient des Chinois parmi 30 millions de visiteurs, la plupart des russes et seulement 7246 canadiens, ce qui fait un nombre assez faible pour une destination touristique d’un grand pays.
Hainan pour les touristes, c’est l’endroit où l’on se relaxe après avoir fait les visites de la Hong Kong, le Pékin, la Grande Muraille et d’autres lieux touristiques, Hainan est là où on peut manger chinois au bord de la mer disent ces touristes.
En fait l’île de Hainan est située au Sud de la Chine, c’est la deuxième plus grande île du pays, aussi appelée « Qiong » à cause de la dynastie des Tangs. Cette île a un climat tropical et océanique et un régime de mousson. Cette île est un site touristique pittoresque avec une jolie plage. Les touristes s’intéressent beaucoup à ses plages ainsi qu’aux stations thermales, sans oublier les coutumes des ethnies notamment « Li » et « Miao » et ses faunes et flores.
Hainan a un  réseau de transports très développé, des aéroports avec 70 lignes intérieures et internationales. Les principaux ports de Hainan sont Sanya, Xingang, Xiuyinggang, Haikou et aussi Yangpugang. Ces ports sont reliés aux villes principales par un réseau routier.

 Avec ses plages, surtout celle de Sanya, ses forêts tropicales, ainsi que les vestiges historiques, les autorités en Chine souhaitent faire de cette île le Miami de l’Asie, un rêve, mais peut être une réalité un jour, qui sait !

samedi 27 décembre 2014

La peine de mort en Chine

Plusieurs pays dans le monde pratique la peine de mort, même si certains ont déjà aboli cette sanction. En ce qui concerne la peine de mort en Chine, ce pays a décidé de réduire les crimes qui méritent cette sanction malgré les crimes qu’elles ont commis. Actuellement, on en compte 55, mais cette liste sera réduite à 46 crimes. Une loi est proposée et fut validée par le parti communiste chinois, mais malgré ça, la suppression totale de la peine de mort est encore un grand défi à relever pour la Chine, d’après ce qu’a affirmé un professeur de droit de Pékin. Ce pays est encore loin de l’abolition de cette pratique.
Auparavant, la liste des personnes qui subissent une peine de mort a été beaucoup plus longue, mais plusieurs crimes ont été supprimés de cette liste comme par exemple le fait de tuer un panda. En 2011, une dizaine de crimes ont été déclassifiés. Cette fois, la fabrication de fausse monnaie, le  proxénétisme, le trafic d’armes ont été aboli de la liste et ne figurent donc plus parmi les crimes qui méritent une peine de mort. Parmi ces 46 restants, il y a le vol aggravé, le séparatisme, ainsi que le détournement de fonds et d’autres encore.

Le nombre exact des personnes qui sont condamnées à mourir est un secret d’Etat, mais la fondation américaine Dui Hua a fait une affirmation qu’ils ont obtenu environ 2 400 personnes à exécuter pour l’année 2013, selon un responsable judiciaire. Ce chiffre fait plus de 6 exécutions par jour, mais tout cela n’est pas encore vérifié. Malgré ça, o, a pu constater un grand progrès par rapport à ce qui se passait en 1983, où 24 000 condamnations à mort étaient prononcées. En ce qui concerne  le prélèvement d’organes des personnes incriminés, les condamnés ne sont pas tirés une balle à la nuque, mais exécutés par les chirurgiens dans une salle opératoire et sous anesthésie. D’après ce qu’a raconté le père d’un homme condamné à mourir. La peine de mort est encore appliquée en Chine, malgré la réduction de sa dose.

vendredi 26 décembre 2014

La chine première puissance mondiale

Depuis longtemps, quand on parle de la première puissance mondiale, on se réfère toujours aux Etats-Unis. C’en est fini maintenant ! Actuellement, c’est la Chine qui tient cette place, économiquement parlant. Il est bon à savoir que les Etats Unis ont tenu cette place d’honneur pendant environ 142 ans selon les derniers chiffres du FMI. Pour cette année, les Etats-Unis devront avoir un PIB de 17 416 milliards de dollars, tandis que la Chine a un PIB évalué à atteindre 17 632 milliards de dollars, un PIB qui est mesuré avec le pouvoir d’achat. En ce qui concerne le pouvoir d’achat, 16,5% de l’économie mondiale est représenté par la Chine, si les Etats-Unis en représentent 16,3%.
Malgré le fait que la Chine a dépassé les Etats-Unis en économie, le FMI tient à souligné que ce pays est toujours  un pays en développement, cela par ce que le revenu par habitant dans ce pays est encore trop bas. La course ne s’arrête pas là pour la Chine, elle est encore classée 89ème  en ce qui concerne le revenu par habitant, beaucoup de chose  ont besoin d’amélioration comme la maîtrise des budgets du gouvernement local, le resserrement de la croissance du crédit…
En fait, ce n’est pas seulement en 2014 que la Chine domine le marché, ce pays a déjà été en tête de liste dans le marché mondial depuis 2011, et c’est même depuis 2013 que ce pays faisait la revendication d’être la première puissance mondiale, une chose qui ne s’est réalisé que maintenant. La puissance de la chine va sûrement augmenter, que ce soit en ce qui concerne l’économie ou bien le commerce, un fait qui changera beaucoup de chose, non seulement dans ce pays, mais surtout dans le monde entier.

Malgré cette position, le gouvernement chinois reste modeste face à cette actualité, c’est peut être au fait que ce pays a encore des parcours à faire, y compris l’augmentation de la consommation intérieure, la réduction des surcapacités de production, mais l’objectif reste quand même une croissance durable malgré sa lenteur. La chine a encore tout à gagner !

mercredi 24 décembre 2014

La Chine lance une nouvelle mission vers la Lune

Aller sur la lune fut un grand exploit dans l’histoire de l’humanité, et la première arrivée de l’homme sur la lune fut appelé « un grand bon », une chose que personne n’osait imaginer possible un jour. Actuellement, grâce aux grands progrès de la technologie, plusieurs pays ont réussi à envoyer une machine sur la lune, et cela sans difficulté. Il y a quelques jours, des engins de l’US Air Force connu sous le nom de X-37B sont de retour sur terre. Maintenant, la Chine vient de lancer une nouvelle mission vers la lune et qui est prévue retourner sur la notre planète.
La Chine n’est pas indiscrète sur ses projets lunaires, mais ce pays a fait une annonce concernant l’exploration habitée de la lune et  aussi un retour des échantillons des choses qui peuvent exister sur la lune. Une nouvelle mission vient juste d’être lancée sur ce satellite. Le lancement fut dans le centre spatial de Xichang avec à son bord une capsule destinée à retourner sur la Terre.
Cette nouvelle mission est nommée Chang’e-5-T1, une mission qui prépare Chang’e-5 et Chang’e-6, les deux missions qui concernent le retour d’échantillons lunaires. Une mission ayant pour objectif de faire un test sur les technologies nécessaires pour que des échantillons soient de retour sur terre. Sûrement, cette mission ne va pas durer plus d’une dizaine de jours, même si on ne sait pas encore le trajet que va suivre l’engin.
La capsule d’essai lancée pour cette année a des dimensions similaires aux véhicules spatiaux nommés  Shenzhou. Une capsule qui  ne vas pas seulement servir à la préparation du retour des échantillons lunaires, mais aussi d’assurer une mission qui se fera sans atterrissage et sans se mettre en orbite. Mais tout cela ne se fera que si la technologie est mature.  
En 2007, la Chine a lancé Chang’e-1 dans le cadre de son programme lunaire, puis Chang’e-2 en 2010 et  Chang’e-3 en 2013, ce dernier a déposé un rover sur la surface de la lune. Pour l’année 2015, le lancement de Chang’e-4, un lancement qui se servira d’un nouvel  atterrisseur lunaire.

mardi 23 décembre 2014

Gmail, bloqué en Chine

Gmail la messagerie de Google est très utilisée à travers le monde entier en étant un bon outil de communication. Récemment en Chine, l’accès au service de Gmail a eu quelques difficultés, des perturbations ont eu été subies par le service il y a six mois, et maintenant l’accès à Gmail est totalement coupé. Selon le GreatFire.org, l’association qui est censée surveiller les utilisations du Great firewall de la Chine, un projet de surveillance et de la censure de l’Internet en Chine, l’accès à ce service a été coupé depuis vendredi.
Il y a six mois maintenant, les utilisateurs de Gmail en Chine ne peuvent plus accéder à leur boîte de réception et ne peuvent accéder à leurs mails ainsi. La messagerie est accessible pour les clients de Outlook et ceux qui utilisent les protocoles  IMAP, SMTP et POP3. Google a fait une publication concernant les problèmes de connexion et a affirmé qu’après des vérifications, tout semble fonctionner chez eux et que la panne ne vient pas du Google. Malgré ça, le porte parole du ministère des affaires étrangères de la Chine a fait une déclaration comme quoi ils ne savent rien de cette panne et affirme que le pays n’a aucune attitude hostile face à des investisseurs étrangers qui restent dans le domaine légal.

Jusque là alors, les deux côtés qui sont censés savoir ce qui se passe ne peuvent fournir des explications en ce qui concerne ces perturbations. En fait, ces perturbations ont commencé en juin. Google a été la première victime de ce blocage, même si d’autres services de messagerie ont subi quelques interruptions de service. Un fait qui mène les entreprises basées en Chine utilisant les services de Google à utiliser des services de VPN pour pouvoir accéder à leur messagerie. Ce genre de blocage n’est pas le premier en chine en ce qui concerne Gmail, il y avait déjà un blocage pareil en 2011. On se demande bien si ce blocage est dans le but d’isoler ce pays, mais jusque là, aucune information sur les raisons de ces perturbations n’est connue.

lundi 22 décembre 2014

Comment les chinois fêtent ils le Noel ?

Comme le cas de tous les autres pays, la Chine possède aussi sa façon de fêter Noel. Bien sûr, on peut voir des guirlandes partout, des pères noël en tout genre avec leurs costumes, et des décorations qui représentent cette fête païenne. Mais au fond, on sent que l’esprit de Noel n’y est pas. Tout simplement pour dire que le Noel en Chine est devenue une fête commerciale pour pouvoir vendre le maximum de jouets, de décorations et des vêtements.
Comment ils vivent cette journée ?
En Chine, le 25 décembre, tout le monde va au travail. Ce n’est pas un jour férié comme dans la grande majorité des pays de l’occident. Les chinois ne savent pas ce que cette date signifie réellement. Pour eux, c’est un jour comme les autres seulement une date célèbre dans le monde entier ou les gens dépensent beaucoup d’argent dans les achats de jouets, de nouveaux vêtements, et de la nourriture. C’est exactement comme la fête du nouvel an chinois en France ou dans les autres pays occidentaux, on sait que cela existe mais on n’y fait pas attention ! On ne sait pas ni l’origine ni la signification, on sait juste que c’est une date célèbre pour pouvoir faire dépenser de l’argent aux autres.

Dans les pays occidentaux, la veille de Noel est une occasion pour rester à la maison et en famille tandis qu’en Chine, au lieu d’être en famille, en va dans les bars pour consommer plus que d’habitude et papoter entre amis. Une bonne occasion pour dépenser encore plus d’argent pour d’autres. Une journée purement commerciale pour les « marketeurs » : les pâtisseries sortent des tas de bûches de Noel et d’autres pâtisseries, les magasins de vêtements mettent en vente leurs plus belles collections souvent avec des paillettes et des strass. Pour les magasins de jouets, c’est une journée qui fera doubler les chiffres d’affaires, voire encore plus. Bref, tout ceci pour dire que le Noel en Chine, ce n’est pas vraiment un Noel, c’est juste une date à retenir pour dépouiller les gens financièrement.

dimanche 21 décembre 2014

Chine: le nombre de touristes diminue à cause de la pollution atmosphérique

Le tourisme est un point très important qui occupe un grand rôle dans l’économie d’un pays. Chaque pays du monde a ses propres potentiels qui le rendent unique et attirant aux yeux des touristes. La Chine est un pays qui attire beaucoup de touristes, c’est l’une des destinations touristiques les plus visitées, mais récemment, le nombre des visiteurs ont diminué, un fait qui a ses causes. Une cause écologique notamment. Cette année là, cette diminution est vraiment considérable.
Depuis le premier mois de l’an, le nombre de touristes a chuté, la pollution atmosphérique a atteint son sommet, on l’a même surnommé l’ « Airpocalypse ». Ce genre de phénomène n’est pas bénéfique pour le gouvernement chinois qui souhaite être économiquement  indépendant du secteur industriel, car le tourisme risque de connaître des problèmes si ça continue.
Le tourisme en Chine n’est pas seulement concernant les étrangers, ce sont surtout les touristes chinois qui sont nombreux, mais ce sont les touristes étrangers qui dépensent plus d’argent. La diminution du nombre d’étrangers peut être due à la pollution de l’air dans ce pays, une chose qui freine leur venue d’un grand nombre. Les étrangers hésitent de visiter ce pays, et ce fait peut être constant si le gouvernement n’agit pas dans l’immédiat, lutter contre la pollution est la meilleure option à prendre.

Depuis longtemps, la croissance économique de la chine dépendait beaucoup de l’environnement, cela  fait 30 ans maintenant, mais depuis janvier 2014, même les résidants ont décidé de quitter le pays. Lors des six premiers mois de cette année, le nombre de touristes étrangers a beaucoup diminué, un déclin estimé de 5%. Le nombre des touristes venus se rendre dans la capitale de la Chine qu’est le pékin a connu une chute de 15%, des touristes japonais notamment et aussi des Américains. Des mesures doivent être prises en ce qui concerne la pollution atmosphérique dans ce pays, surtout pour que le pays tienne sa place de première puissance économique mondiale. Le problème de pollution doit être résolu et c’est urgent ! 

samedi 20 décembre 2014

La production chinoise rencontre des problèmes

La production industrielle dans la deuxième économie mondiale a rencontré un ralentissement depuis le mois d’août. En effet, depuis l’enregistrement de son plus bas taux de croissance il y a de cela plus de 5ans, le gouvernement de la Chine a finalement annoncé samedi dernier, que son pays est dans une mauvaise impasse.

Comment cela a pu-t-il  arriver ?

D’après les études du BNS ou Bureau National des statistiques, la production de la Chine a tellement gonflé de 6,9% en août en seulement une année, contre une hausse de 9% en h*juillet, ce qui veut dire qu’il y avait une faible progression annuelle. Aussi, après des hausses de 8% en septembre et de 7,7% en octobre, la croissance ne cesse de ralentir. Ce problème est présent dans presque tous les secteurs clés mais un peu plus sur certains.

Le ralentissement se démarque dans l’immobilier

L’immobilier est sans doute un des secteurs clé de la croissance du pays. Les investissements en capital fixe ont augmenté de 16,5% en une année aux environ de 8 à 11 mois. Ces investissements qui reflètent les dépenses dans les infrastructures ne correspondent pas du tout aux attentes du marché. Les crédits ne cesse de gonfler depuis et les mesures prises étaient vaines, sans résultat ! 

L’assombrissement du marché immobilier atteint jusqu’aux environs de  20% du PIB chinois.
De ce fait, l’économie n’a fait que descendre pendant le premier trimestre, une des raisons pour laquelle Pékin avait introduit des réductions fiscales, ainsi que des facilités pour doper les investissements d’infrastructures et l’assouplissement des règles bancaires pour encourager les prêts aux petites entreprises et au secteur rural. Un effondrement du volume des prêts bancaires a éveillé des inquiétudes sur la demande de crédit et l’activité, en mois de juillet. Et d’autres secteurs industriels comme la production automobile souffrent également de ce ralentissement

Mais cela n’empêche pas les objectifs


Malgré cette crise économique, Pékin veut toujours atteindre son objectif de croissance annuelle de 7,5% et pour cela, tout le monde dit y contribuer. Les autorités doivent trouver des solutions rapides pour relancer l’économie comme un assouplissement monétaire imminent par exemple. La musculation de la consommation intérieure et le fait de favoriser une meilleure allocation des investissements pourront très bien très de très bonnes idées de relance. D’ici quelques années, peut être que la Chine pourra reprendre sa place à la deuxième position de la puissance économique.

vendredi 19 décembre 2014

Une solution durable pour la pollution en Chine

La pollution est devenue un très grave problème même dans les pays très avancés comme la Chine. Ce dernier rencontre en effet des difficultés dans certaines grandes villes. Une des raisons pour laquelle le gouvernement décide de subventionner les acheteurs de véhicules électriques pour diminuer ce problème car l’une des causes de la pollution dans ce pays est l’explosion de la vente des véhicules à carburant qui augmente aussi le niveau de vie de la population. Ce programme devrait déjà commencer parce que le gouvernement pense l’activer en 2015.

Comment cela se présente-t-il ?

La pollution es, depuis toujours, un sujet délicat et très important à cause des conséquences néfastes sur la population (le problème de respiration, l’augmentation du taux de cancer…). Ceci se voit surtout dans les grandes villes et les régions industrielles telles que Pékin, ce qui entraine parfois un exode urbaine. La population ne supporte plus les « fumées qui tuent ». Sur ce, le gouvernement a pris certaines mesures comme le fait d’interdire la circulation pendant les jours les plus pollués mais surtout la sensibilisation de la population à s’intéresser davantage aux véhicules électriques. Cette dernière solution est sans doute l’une des mesures qui contribue aux intérêts de tout le monde : la santé de la population qui va s’améliorer, le marché chinois qui pourra se rétablir…
Une solution à long terme : des véhicules électriques pour tous

Le gouvernement chinois a finalement compris que le développement des voitures électriques pourrait vraiment aider le pays. Ceci activera la dépendance en ressource énergétiques bien qu’elles soient parfois difficiles à acquérir. Mais une série de mesure a été mise en place pour stimuler la demande de subventions d’un demi-million de véhicules électriques avant 2015. Le but est de voir plus de 5 millions de voitures électriques circulées dans les grandes villes d’ici  2020.et du point de vue résultats environnementaux, le conseil d’état visera une baisse de 15 à 25% des émissions de particules avant 2017 dans 3 régions industrielles clés (Pékin, Shanghai et Guangzhou)


Selon la CAAM ou China Association of Automotive Manufacturers, le marché chinois des véhicules électriques a progressé de 38% en 2013 pour pouvoir atteindre aux environs de 18.000 unités vendues.*, ce qui est encore loin par rapport à l’objectif visé. Il faut croire que les chinois sont toujours attirés par les véhicules à carburant, qui sont disponibles en modèles différents et qui sont souvent vendus à des prix réduits.

jeudi 18 décembre 2014

Tout sur le Startup en Chine


Les chinois sont visiblement les premiers qui  ont un fort dynamisme en ce qui concerne les innovations dans le monde entier. Actuellement, l’innovation est devenue le levier qui doit faire évoluer la croissance chinoise. Le gouvernement  soutient l’initiative, c’est pourquoi  on voit des magnifiques incubateurs ou parc technologique dans les régions industrielles pour influencer la masse populaire. Un expert en StartupBRICS nommé Thibaud André vit et travaille à Shanghai livre son point de vue sur l’écosystème startup & innovation d’un des pays majeur parmi les BRICS.

Comment on aperçoit la startup en Chine ?

La paresse de la plupart des chinois à s’investir dans l’innovation étonne notre expert. Pour lui, les innovations pourront très bien contribuer dans la révolution du marché mondial. Il remarque également que la grande majorité des innovations ne sont pas faites par des chinois mais des expatriés qui désirent mettre à profit le dynamisme local pour tester et développer leurs idées.  Mais ce qui bloque l’intégration des nouveaux innovateurs est sans doute le côté hiérarchique. Au lieu d’encourager les nouveaux étudiants, les profs les imposent certaines règles pour les diriger dans les recherches. Sur ce, nouveaux innovateurs « n’innovent » pas, ils font tout simplement des recherches sur des innovations déjà faites. C’est cette mentalité qui fait que les jeunes chinois ne veulent pas s’initier dans ce domaine.

Pourtant, tout le monde sait que la Chine a inventé la poudre à canon, le compas, l’impression et le papier, les principaux objets qu’on utilise souvent. Mais malheureusement, cette deuxième plus grande puissance économique mondiale n’arrive plus à se relancer depuis plus de deux décennies. Selon quelques données du ministère des sciences et des technologies, ce sont les entreprises étrangères qui créent les 83% de l’export en high-tech en Chine. Ce qui explique pourquoi la Chine se place actuellement à la 32è place des pays les plus innovants au monde. Ce fait a poussé le gouvernement a décidé de  soutenir au maximum les innovations radicales dans certains domaines comme les circuits intégrés ou couramment appelé : la nanotechnologie.


Au début, les chinois ont commencé par copier des innovations déjà en vente. Puis, au fur et à mesure,  ils cherchent à les améliorer pour en faire des innovations réellement irréprochables et pour les revendre souvent à des prix largement inférieurs que les originaux. C’est pour cela qu’on trouve des inventions « made in china » un peu partout, des inventions redoutables surtout en technologie comme les téléphones par exemple. 
http://startupbrics.com/chine-startups-tech-china-qunar-dianping-xiaomi-ganji/
http://www.latribune.fr/technos-medias/20141030triba1c6b75c6/la-startup-chinoise-xiaomi-devient-numero-trois-mondial-des-smartphones.html
http://startupbrics.com/brics-startups-innovation-chine/http://startupbrics.com/brics-startups-innovation-chine/

mercredi 17 décembre 2014

Tout sur l’étude de marché


L’étude de marché permet aux clients d’avoir une vision sur le déroulement du marché, des stratégies d’un marché. C’est une analyse de tendances, d’évolutions de secteurs qui s’affichent sous forment de chiffres. Pour les entreprises, ceci pourra les aider à mieux réussir. Ils pourront ainsi tout savoir sur leur clientèle ainsi que sur leurs concurrents. Le but est donc de recueillir toute un tas d’information sur les produits vendues, sur les stratégies des entreprises, sur les concurrents et sur la clientèle.

Comment y procéder ?

Pour mieux réussir une étude de marché, il est nécessaire de connaître certaines stratégies et méthodologies qui ont été spécialement étudié par les experts.

D’après les experts, tels que Daxue Conseil, il existe plusieurs méthodologies pour faire une étude de marché. En suivant les méthodologies, vous pourriez connaître les stratégies des marchés pour ainsi leur proposer votre aide. Chaque étape est importante et en les suivant et en y rajoutant votre touche personnelle, vos chiffres d’affaire ne pourront qu’augmenter.

1-      Pour le produit, une amélioration est souhaitée que ce soit concernant le produit lui-même ou pour le service. En répondant aux besoins de vos clients, vous sauriez de quelle amélioration on pourrait faire. L’idéal est de  faire un plus sur l’apparence et la fonction du produit.

2-      Concernant le prix, le plus important est de le fixer  en fonction des marges de profit, des prix demandés par les concurrents, ou encore des options de financement. De même pour la place de distribution, il faut voir jusqu’où les clients sont prêts à aller pour acheter votre produit. Posez-vous des questions comme : l’endroit est-il accessible à tous les clients ? Est-ce qu’on pourrait élargir le marché en étant dans ces conditions ?....

3-      Faire des promotions autant que possible attire beaucoup de clients. Et surtout, il faut fixer un but dans en les réalisant (on parle toujours de promotion). En général, on fait une promotion pour lancer un nouveau produit, pour une occasion bien particulier (anniversaire de l’entreprise, les fêtes…) ou encore pour une liquidation de stock. L’objectif dans tout ceci est de faire bonne impression aux yeux de la clientèle et les concurrents.


En suivant ces démarches, les entreprises chinoises pourront aider leur pays à peut être que la Chine pourra surmonter la crise économique qu’elle traverse actuellement, et reprendra sa place au deuxième rang des grades puissances économiques mondiales. 

http://croissance-chine.fr/
http://www.journaldunet.com/management/pratique/creation-d-entreprise/905/faire-une-etude-de-marche.html
http://forums.marieclaire.fr/marieclaire/Formesante/questionnaire-marche-etude-sujet_425_1.htmhttp://forums.marieclaire.fr/marieclaire/Formesante/questionnaire-marche-etude-sujet_425_1.htm

mardi 16 décembre 2014

Tout sur le Startup en Chine


Les chinois sont visiblement les premiers qui  ont un fort dynamisme en ce qui concerne les innovations dans le monde entier. Actuellement, l’innovation est devenue le levier qui doit faire évoluer la croissance chinoise. Le gouvernement  soutient l’initiative, c’est pourquoi  on voit des magnifiques incubateurs ou parc technologique dans les régions industrielles pour influencer la masse populaire. Un expert en StartupBRICS nommé Thibaud André vit et travaille à Shanghai livre son point de vue sur l’écosystème startup & innovation d’un des pays majeur parmi les BRICS.

Comment on aperçoit la startup en Chine ?

La paresse de la plupart des chinois à s’investir dans l’innovation étonne notre expert. Pour lui, les innovations pourront très bien contribuer dans la révolution du marché mondial. Il remarque également que la grande majorité des innovations ne sont pas faites par des chinois mais des expatriés qui désirent mettre à profit le dynamisme local pour tester et développer leurs idées.  Mais ce qui bloque l’intégration des nouveaux innovateurs est sans doute le côté hiérarchique. Au lieu d’encourager les nouveaux étudiants, les profs les imposent certaines règles pour les diriger dans les recherches. Sur ce, nouveaux innovateurs « n’innovent » pas, ils font tout simplement des recherches sur des innovations déjà faites. C’est cette mentalité qui fait que les jeunes chinois ne veulent pas s’initier dans ce domaine.

Pourtant, tout le monde sait que la Chine a inventé la poudre à canon, le compas, l’impression et le papier, les principaux objets qu’on utilise souvent. Mais malheureusement, cette deuxième plus grande puissance économique mondiale n’arrive plus à se relancer depuis plus de deux décennies. Selon quelques données du ministère des sciences et des technologies, ce sont les entreprises étrangères qui créent les 83% de l’export en high-tech en Chine. Ce qui explique pourquoi la Chine se place actuellement à la 32è place des pays les plus innovants au monde. Ce fait a poussé le gouvernement a décidé de  soutenir au maximum les innovations radicales dans certains domaines comme les circuits intégrés ou couramment appelé : la nanotechnologie.


Au début, les chinois ont commencé par copier des innovations déjà en vente. Puis, au fur et à mesure,  ils cherchent à les améliorer pour en faire des innovations réellement irréprochables et pour les revendre souvent à des prix largement inférieurs que les originaux. C’est pour cela qu’on trouve des inventions « made in china » un peu partout, des inventions redoutables surtout en technologie comme les téléphones par exemple. 


lundi 15 décembre 2014

Une solution durable pour la pollution en Chine


La pollution est devenue un très grave problème même dans les pays très avancés comme la Chine. Ce dernier rencontre en effet des difficultés dans certaines grandes villes. Une des raisons pour laquelle le gouvernement décide de subventionner les acheteurs de véhicules électriques pour diminuer ce problème car l’une des causes de la pollution dans ce pays est l’explosion de la vente des véhicules à carburant qui augmente aussi le niveau de vie de la population. Ce programme devrait déjà commencer parce que le gouvernement pense l’activer en 2015.

Comment cela se présente-t-il ?

La pollution es, depuis toujours, un sujet délicat et très important à cause des conséquences néfastes sur la population (le problème de respiration, l’augmentation du taux de cancer…). Ceci se voit surtout dans les grandes villes et les régions industrielles telles que Pékin, ce qui entraine parfois un exode urbaine. La population ne supporte plus les « fumées qui tuent ». Sur ce, le gouvernement a pris certaines mesures comme le fait d’interdire la circulation pendant les jours les plus pollués mais surtout la sensibilisation de la population à s’intéresser davantage aux véhicules électriques. Cette dernière solution est sans doute l’une des mesures qui contribue aux intérêts de tout le monde : la santé de la population qui va s’améliorer, le marché chinois qui pourra se rétablir…

Une solution à long terme : des véhicules électriques pour tous


Le gouvernement chinois a finalement compris que le développement des voitures électriques pourrait vraiment aider le pays. Ceci activera la dépendance en ressource énergétiques bien qu’elles soient parfois difficiles à acquérir. Mais une série de mesure a été mise en place pour stimuler la demande de subventions d’un demi-million de véhicules électriques avant 2015. Le but est de voir plus de 5 millions de voitures électriques circulées dans les grandes villes d’ici  2020.et du point de vue résultats environnementaux, le conseil d’état visera une baisse de 15 à 25% des émissions de particules avant 2017 dans 3 régions industrielles clés (Pékin, Shanghai et Guangzhou)


Selon la CAAM ou China Association of Automotive Manufacturers, le marché chinois des véhicules électriques a progressé de 38% en 2013 pour pouvoir atteindre aux environs de 18.000 unités vendues.*, ce qui est encore loin par rapport à l’objectif visé. Il faut croire que les chinois sont toujours attirés par les véhicules à carburant, qui sont disponibles en modèles différents et qui sont souvent vendus à des prix réduits.



dimanche 14 décembre 2014

Le vin chinois


Le vin est une boisson que beaucoup de gens apprécient. C’est le produit obtenu par la fermentation du raisin et on s’en sert pour de nombreuses occasions, le vin est un produit très apprécié partout dans le monde, notamment le vin venant de la France. Quand on parle de vin en Chine, on peut dire que les vins français sont les préférés des chinois. D’ailleurs, ce sont les Français qui ont appris aux chinois comment apprécier cette boisson, les chinois qui ne s’y intéressaient pas auparavant. Et voilà que maintenant une petite région de chine Ningxia est devenu de plus en plus connue, pour sa production de vin.

Des Français qui sont assez connus et ayant développé des activités dans cette région l’apprécient beaucoup, comme Moët Hennessy et Pernod Ricard. Et les Français ne sont pas les seuls qui ont une préférence pour cette région, elle est de plus en plus connue par les experts internationaux en viticulture. D’ailleurs des experts étrangers venus de différents pays tel que l’Australie, la Chili, L’Espagne sont venus en Chine pour partager leurs expériences afin d’améliorer la production de vin dans cette région surtout, un fait qui prouve qu’on s’intéresse beaucoup à la production de vin à Ningxia, une région qui était négligée par le gouvernement central de Pékin auparavant, mais qui  peut devenir l’une des forces de ce pays.


Pour développer leur savoir faire en ce qui concerne la culture de raisin, quelques chinois sont envoyés en France afin d’améliorer la production de vin, la production de vin de haute qualité est l’objectif principal de ces échanges. A part toutes ces stratégies, le gouvernement chinois a fait appel à des viticulteurs étrangers pour partager leurs expériences pendant deux ans aux viticulteurs chinois, la production de vin est prise au sérieux par le gouvernement chinois.


La région de Ningxia est une région peu peuplée, et assez négligée par l’autorité auparavant, mais actuellement elle représente un grand pilier et surtout un bon avenir pour le puissant pays qu’est la Chine. Le vin de cette région est de plus en plus apprécié, surtout à l’international.

http://www.lefigaro.fr/conso/2014/01/29/05007-20140129ARTFIG00498-la-chine-ambitionne-de-devenir-le-premier-vignoble-au-monde-d-ici-cinq-ans.php
http://www.marketing-chine.com/tag/vins-en-chine/
http://lepetitrougedecanton.me/2014/11/10/la-region-du-ningxia-figure-de-proue-du-developpement-international-du-vignoble-chinois/

samedi 13 décembre 2014

Wechat


Récemment, deux projets sont lancés en Chine par un certain Thomas Graziani, le premier est la simplification de l’accès aux œuvres d’art, et le second consiste à aider les entreprises ou compagnies étrangères à faire une place dans le marché chinois grâce au net en créant une agence de marketing qu’est la WalktheChat. Cette agence s’occupe de l’introduction de ces entreprises sur le plus grand réseau social en Chine : le Wechat. Ce réseau représente une grande opportunité pour les entreprises qui veulent accéder au marché chinois.

Accéder aux réseaux sociaux chinois n’est pas une chose facile. En fait les réseaux en Chine ne sont pas comme les réseaux sociaux en occident, il faut des stratégies pour pouvoir gagner sa place. Pour éviter les échecs en voulant intégrer dans ces réseaux, l’agence Wechat est là pour aider dans les applications des stratégies spécifiques. Voilà le principal but de l’existence de WalktheChat. On a choisi le réseau Wechat pour une simple raison, ce réseau a connu une importante croissance en Chine, malgré la présence des autres réseaux tels que le Sina Weibo ou le RenRen. Récemment, le nombre d’utilisateurs de ce réseau a atteint 350 millions.

Pour les chinois, Wechat est devenu un phénomène social, comme c’est le cas du fameux réseau social Facebook. Wechat fait partie de la vie quotidienne des gens en Chine. On fait presque tout sur Wechat, son application mobile est très utilisée, on peut faire des transactions via ce réseau, on peut y commander son taxi également. La présence d’une entreprise étrangère sur Wechat n’est pas suffisante, il faut l’optimiser pour plus de succès pour cette firme.


La différence que représente Wechat par rapport aux réseaux sociaux en occident, c’est que ce réseau sert à vendre des services, à faire du e-commerce et non un simple réseau sur lequel on publie tout simplement des contenus qui parle de la marque pour attirer les consommateurs. Ainsi, Wechat offre plus d’opportunité en ce qui concerne les affaires que les réseaux sociaux occidentaux comme Twitter ou Facebook. Les entreprises étrangères ont beaucoup plus de chance d’avoir une bonne place en Chine en se fiant à l’agence WalktheChat.


vendredi 12 décembre 2014

La croissance chinoise


Ces derniers temps, la Chine s’est rendu compte que sa croissance économique est d’un état statique. Depuis cinq ans maintenant, la croissance économique a connu un ralentissement. Le gouvernement a donc pris une décision de considérer d’abord le marché plutôt que de faire des investissements dans des secteurs moins intéressants. C’est que ce pays a fait une erreur en faire des dépenses inutiles, heureusement que le gouvernement s’en est aperçu et a pris des mesures pour une croissance économique considérablement à la hausse.

En fait, la baisse du marché immobilier et la production industrielle ont quelque chose à voir avec cette croissance économique qui stagne depuis quelques années. Tout en notant que le secteur immobilier représente une très grande partie du PIB chinois.  Avec un PIB de 7,3% et puis une croissance 7,5% au deuxième trimestre, des mesures devront être prises pour que le pays retrouve sa force. Le gouvernement n’a pas hésité à réduire le coût de l’emprunt à un an de 5,6 % et de baisser la rémunération des dépôts  de 2,75 %.


D’autres mesures prises par le gouvernement aussi est de limiter  le  taux d’inflation de 3,5 % pour restructurer l’économie. A part cela, le gouvernement a décidé de doper la consommation intérieure en limitant les exportations. Récemment, on a pu constater que les chinois ont une préférence indiscutable pour les produits importés, surtout ceux venant de l’Europe. Pour maintenir un taux de croissance si on ne peut l’augmenter, la consommation des produits intérieurs plus que les autres produits sera l’objectif de l’Etat en Chine.


Mais s’il y a un autre facteur qui peut bien aussi bloquer la croissance économique en Chine, c’est la politique. Les rivalités politiques, la recherche de prestige mal placée ainsi que la corruption ont un peu entrainé cet essoufflement  de la croissance  économique. Désormais, les investissements chinois seront  pour les citoyens plutôt que pour les décideurs. La banque Mondiale s’est permis de conseiller le gouvernement chinois de baisser l’objectif de taux de croissance pour l’année prochaine à 7%. On dirait que cette situation préoccupe non seulement les chinois mais presque le monde entier.



jeudi 11 décembre 2014

SEO en Chine



De nos jours, Internet est devenu un peu comme la seconde vie des hommes, on peut dire même que beaucoup de gens passent la plupart de leur temps sur Internet, surtout pour ceux qui travaillent sur ce réseau. Le monde entier est pris dans le grand filet de l’Internet et difficile d’y résister. En Chine, on compte environ  570 millions d’Internautes, dont 420 millions y accèdent à partir de leur mobile, et plus de 200 millions font des achats en ligne. Les chinois, tout comme nous qui nous entichons des réseaux sociaux comme Twitter et Facebook, adorent se connecter à leurs réseaux sociaux tel que Sina Weibo qui a plus de 500 millions d’utilisateurs.

Si on parle du SEO en Chine et des sites populaires principalement les moteurs de recherche, Baidu est à la tête de la liste. Ainsi donc, pour gagner une meilleure place dans le marché sur le net, le mieux à faire c’est de se placer sur ce moteur de recherche chinois qui occupe environ 70% du marché, plutôt que sur Google. Pour bien optimiser son site en Chine, il faut suivre quelques règles qui sont importantes.


La première chose à faire si on n’est pas chinois mais on veut bien se lancer dans le monde du SEO, c’est d’avoir un site en Chinois, les chinois s’intéressent à des informations rédigées dans leur langue. Etre hébergé en chine est un bon point pour gagner les faveurs de Baidu. Un site hébergé en Chine est facilement repéré qu’un site hébergé à l’extérieur de ce pays. A part ça, les mots clés un peu plus longs sont plus adaptés aux habitudes de la recherche en Chine, au lieu d’un seul mot clé.


En ce qui concerne les liens de retour ou « backlinks », Baidu ne considère pas les petits liens qui proviennent des sites pas très connus en Chine. Ce qui fait que ces petits sites ont peu de chance d’être repérés surtout en ce qui concerne le « business ». Pour être bien placé en Chine, un site doit avoir de bons contenus, et surtout des contenus qui ne s’attaquent  pas au gouvernement chinois.

Sources

mercredi 10 décembre 2014

Les chinois investissent en Europe


La Chine figure bien parmi les pays les plus puissants dans le monde et ce fait est indéniable. Cette puissance se manifeste aux yeux du monde entier, ce pays est en train de conquérir le monde et les choses vont si vite. Actuellement, les chinois investissent en Europe. En 2011, on  a estimé des investissements chinois d’environ 10 milliards d’euros en Europe, et ces investissements ne restent pas là, ils vont aller de plus en plus haut.
Une raison pour laquelle les chinois veulent bien investir en Europe est la crise économique  qui frappe le vieux continent, avec la crise de l’euro, les investissements chinois se feront assez facilement.

En 2008, les investissements des chinois en Europe étaient seulement de 800 millions, mais cette chiffre a fait un grand bond très peu d’années, l’euro a baissé tandis que la valeur de la monnaie chinoise a connu une hausse, un fait qu’ils ont profité pour investir plus. Si en Afrique, ce pays s’intéresse plus aux matières premières et à ce qui concerne l’agriculture, il s’intéresse à d’autres secteurs en Europe, tel que l’industrie automobile, l’industrie chimique, à l’électronique ainsi qu’aux infrastructures.

Les progrès en technologie attirent beaucoup les chinois, et il y a surtout les bonnes qualités et les bonnes marques des choses qu’on trouve en Europe. En plus de ça, de nombreuses entreprises sont en faillite en Europe, une occasion que les chinois profitent pour racheter ces firmes, comme le cas de Energias en Portugal dont 21 % de a été pris par China Three Gorges pour 2,7 milliards d'euros, en 2011. Et en 2012, le géant chinois des engins de chantier « Sany » a racheté  «  Putzmeister », une entreprise allemande.  Sans compter les investissements chinois dans plus de 150 projets en Allemagne.


En France, le premier pays européen auquel la Chine s’est beaucoup intéressé, un grand investissement chinois est en cours, un projet de construction d’un gigantesque pôle d’affaires franco-chinois qui devra se faire en 2015. Un projet qui va se réaliser dans une commune française qu’est Moselle, pour accueillir 2 000 entreprises, des petites et moyennes.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/06/07/les-investissements-directs-chinois-en-europe-ont-triple-en-2011_1714483_3234.html
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/10/15/20002-20141015ARTFIG00316-les-capitaux-chinois-deferlent-sur-l-europe.php

mardi 9 décembre 2014

Les chinois importent peu


Les échanges commerciales se font entre les pays du monde, certains pays sont réputés pour être des pays exportateurs de divers produits, alors que d’autres importent plus qu’ils exportent. Si on parle de la Chine, on peut dire que récemment ce pays est devenu un grand consommateur de produits de luxe, mais tout compte fait, les chinois n’importent pas beaucoup autant que ça, en ce qui concerne les autres produits à part les cosmétiques.

Concernant l’importation en Chine, la CFDA ou China Food and Drug Administration a fait une publication qui précisait que seuls les pays qui produisent et commercialisent leurs produits chez eux peuvent importer en Chine, pour des raisons sécuritaires et sanitaires. Ainsi, les produits  devront d’abord être lancés dans  leurs pays d’origine avant d’être commercialisés en Chine, et à part ça, ces produits devront être accompagnés d’un certificat démontrant sa présence sur le marché d’origine, après quoi sa demande d’importation sera validée. Ces normes ne sont pas prescrites par l’Etat mais plutôt par ceux qui sont dans ce secteur, tout cela est dans l’intérêt de la communauté.

En ce qui concerne l’importation des céréales en Chine, le porte-parole du ministère de l’Agriculture en Chine a communiqué que cette importation ne bondira pas. Ils feront des importations de céréales, surtout ceux qui manquent à ce pays, mais ces importations seront limitées.
Récemment, on a pu constater que la croissance économique de la Chine a connu un ralentissement. Le taux de croissance depuis quelques années ne dépasse pas 7%, un fait qui a poussé le gouvernement à prendre des mesures comme la réduction du coût de l’emprunt de 5,6% et le fait de baisser la rémunération des dépôts de 2,75%.


A part ça, le gouvernement a décidé de doper la consommation intérieure malgré la préférence des chinois pour les produits importés. Ceci est dans le but d’augmenter le taux de croissance économique, même si la Banque Mondiale a conseillé le gouvernement chinois d’avoir un objectif de croissance économique à 7% pour l’année 2015. Importer peu pour un taux de croissance qui ne ralentit pas trop est le nouvel objectif.

Sources

lundi 8 décembre 2014

Les chinois et le luxe


Avant les pays européens sont les pays où l’on trouvait beaucoup quelque chose de luxe, à part les autres pays comme les Etats Unis. Maintenant, ce n’est plus vraiment le cas, le luxe est aussi apprécié ailleurs. Depuis quelque temps, la Chine est devenu l’un des pays qui consomme plus de produits de luxe dans le monde entier. Le luxe en Chine symbolise beaucoup de chose comme le pouvoir, la richesse et surtout pour se distinguer  parmi les classes sociales existantes. Ce sont surtout les nouveaux riches qui se ruent vers les produits de luxe pour marquer leur ascension de classe sociale.
Le goût de luxe à part le symbole de la haute classe sociale marque toute une personnalité pour quelqu’un qui l’a. 

Les études prédisent  que la Chine représentera un tiers du marché du luxe mondial. Les demandes pour les produits de luxe ne cessent d’augmenter en Chine, mais on constate que si tout le monde a droit à ces produits, ce ne serait pas bien pour la vente de la marque. Ainsi, les consommateurs de luxe en Chine préfèrent être singuliers et exigent des produits uniques aussi. Ces consommateurs ne consomment pas un seul produit de luxe, vu que plusieurs pays présentent leurs produits dans le marché de luxe, d’innombrables produits de luxe envahissent la Chine.
Ce sont surtout les marques françaises qui attirent les consommateurs de luxe chinois, en ce qui concerne surtout les produits cosmétiques comme les produits de L’Oreal, les produits Danone également sont les préférés des Chinois. Mais les autres marques de luxe venant des autres pays les attirent tout autant.



Les marques de renom comme Hermès implantent des boutiques dans les villes mais avec une certaine limite pour faire face aux concurrents qui émergent en Chine. Cela est dans le but de conserver l’image de la marque et aussi de s’adapter à la préférence des consommateurs de luxe chinois. Si on avait l’habitude de voir partout l’étiquette « made in China », ça c’est pour les produits assez bas de gamme, le « made for China » est l’expression en vogue pour désigner les produits de luxe.

Sources


dimanche 7 décembre 2014

Les chinois aiment Internet


Depuis quelques années, Internet est devenu une partie essentielle de la vie des hommes. On a l’impression que la plus grande partie de la vie tourne autour d’Internet et en dépend. La communication s’est beaucoup améliorée dans le monde grâce à ce réseau informatique, mais c’est le moins qu’on puisse dire, tout a changé depuis qu’internet est devenu un outil très utilisé. Beaucoup de personnes ont gagné des millions grâce à internet, c’est désormais un moyen de gagner de l’argent sans faire trop d’efforts physiques. On peut dire qu’Internet a offert de l’emploi à un grand nombre de gens. Tout le monde semble être très attaché à Internet, qu’en est-il des chinois ?

Facebook, Google, ou encore Twitter  sont les plus utilisés quand on parle d’Internet, ce sont ceux qui rendent les Etats-Unis, mais la Chine avec ces nombres d’internautes très élevés a aussi une force qu’on ne doit pas négliger. Les chinois aiment internet et c’est un fait indéniable. Même si l’Anglais est maintenant la langue lap lus utilisée dans le monde des affaires, y compris Internet, le chinois est en voie de devenir une langue  ayant une grande importance  sur internet, avec un espoir que plus tard, le Chine apportera des innovations concernant Internet.

En Chine, internet prend une place vraiment importante, la preuve, on estime 1,4 milliards de personnes dont entre 400 et 600 millions sont connectés à internet. En 2011, on a pu constater 173 millions de cyberacheteurs. A part ça, la vente en ligne est devenue un fait habituel et très utilisé en Chine, en ce qui concerne la vente BtoC, on peut avoir un chiffre d’environ 100 milliards d'euros. Si on parle de nombres de domaine détenus par des chinois, on peut en compter 8 millions, dont 3,5 millions en  «  .cn ». En ce qui concerne les sites actifs, on y compte environ 1 millions de sites.


Actuellement, quand on dit internet, on ne pense pas qu’à se communiquer, ou aux actualités, on parle surtout du terme très célèbre qu’est le  « e-commerce ». En Chine, le e-commerce a connu un taux de croissance record. Le géant du commerce Alibaba ne cesse de montrer sa puissance en voulant racheter la totalité d'UCWeb, firme à l'origine d'un navigateur Web pour smartphones. Un fait qui marque un grand point dans l’histoire de l’internet en Chine. La Chine est un pays qui aura un grand futur dans le domaine d’internet, c’est certain.

http://blog.polynet-online.fr/taobao-shop-le-meilleur-moyen-de-reussir-votre-activite-e-commerce-en-chine.html
http://semseoinc.com/

samedi 6 décembre 2014

De nouveaux objectifs pour les chinois


Si on parle de la chine, on peut dire indubitablement que c’est un pays riche, c’est une puissance mondiale qui a ses forces, et qui ne reste pas là. Ce pays veut encore avancer et gagner une place beaucoup plus importante quand on parle d’économie mondiale, le gouvernement ne reste pas là à croiser les bras pendant que l’économie y a connu une croissance statique pendant quelques années. De nouveaux objectifs économiques sont lancés pour faire une croix sur une économie stagnante.
Le grand pays de la Chine s’est fixé un objectif de croissance économique pour l’année 2014. Cette croissance est estimée à atteindre 7,5%, cela est affirmé par le Premier Ministre Li Keqiang  lors de l’ouverture de la session annuelle du parlement chinois, une croissance du PIB ou Produit Intérieur Brut.

En 2012 et en 2013, la croissance économique de la Chine était de 7,7%, une croissance assez statique notamment celle en 2012 où ce pays a réalisé la performance la plus faible depuis une dizaine d’année. Ce fait a mené à une adoption de quelques mesures de relance pour une croissance économique qui bondit, en 2013. Cette fois, le gouvernement veut réduire le coût de l’emprunt à un an de 5,6% et baisser la rémunération des dépôts de 2,75%.
Selon le premier ministre, le taux d’inflation pour cette année est estimé à être de 3,5%, ce qui est le même qu’en 2013. Maintenir un taux de croissance approprié est l’objectif principal pour ce pays cette année. La Chine souhaite resserrer les liens commerciaux et concrétiser une restructuration de son économie.


Un autre moyen que le gouvernement chinois trouve pour achever cet objectif est le dopage de la consommation intérieure. Le gouvernement veut réduire les exportations et  investir moins dans les infrastructures. Ainsi, on souhaite donner un peu plus d’importance au marché, un « rôle crucial » comme le premier ministre a dit. Il semble que l’économie chinoise était trop reposée sur les investissements de l ’Etat, que cette fois, il souhaite reformer cette économie en donnant plus de place à la décélération.

http://chinaparadigm.com/

vendredi 5 décembre 2014

Les chinois aiment le PSG


Le club de football Paris Saint Germain a ouvert des comptes sur les réseaux sociaux en Chine en 2013. Actuellement, ils sont suivis par plus de 1,5 million de personnes, un  fait qui leur permet de devenir le premier club français sur le marché chinois, et également leur donner une possibilité de figurer dans le top 10 en Europe. Cela rappelle le cas de l’Arsenal, qui est le plus populaire en Chine quand on parle de football, qui a même fini par signer un partenariat avec une grande société chinoise qu’est Huawei. On peut dire que le PSG a une chance de se développer encore plus grâce à cette stratégie. Ils se félicitent d’ailleurs pour ses suiveurs par milliers.

La notoriété de ce club français n’est pas venue juste comme ça, on peut en citer quelques facteurs qui ont mené à un tel enthousiasme des chinois face à ce club. Ce club a de bons résultats, c’est une raison, à pat le fait que de grands personnages comme Ibrahimovic et Cavani  y sont. Les chinois ne ratent jamais  la ligue des champions, et cette ligue va sûrement encore apporter plus de suiveurs pour ce club. Une raison de plus est la présence de Beckham dans le club dans la demi-saison en 2013. Ce qui mène à conclure que les chinois préfèrent un club à cause de la présence de leurs stars préférées dans ce club. Et le moins qu’on puisse dire est que Beckham est une star très appréciée en Chine. La cerise sur le gateau, c’est que Beckham est devenu le représentant de la Chinese Super League le championnat chinois, un fait qui sera un plus pour le club PSG d’avoir eu la star dans leur club.


Un autre facteur qui fait la célébrité du PSG auprès des chinois est le fait que c’est le premier club qui a su cibler les internautes en ayant  lancé des comptes sur les réseaux sociaux chinois ainsi que les plateformes de vidéos. Ils ont fait ça tout en se confiant au savoir-faire de l’agence de communication chinoise la « Shankai Sport Agency » pour un contenu qui répond aux attentes des chinois et qui convient aux coutumes. Cette stratégie marche beaucoup mieux que celle des autres clubs qui se contentent de traduire en chinois les contenus de leurs comptes. Le PSG a su conquérir ses fans en Chine, et ce fait est logique quand on considère bien ces facteurs là.


jeudi 4 décembre 2014

Comment vendre aux femmes chinoises


Chacun a son goût et on dit toujours que le goût ne se discute pas. Pour ceux qui font du commerce ou qui essayent de vendre quelque chose, il faut avoir un goût à peu près adapté à la préférence de tout le monde. Il est difficile de trouver quelque chose qui plaît à tout le monde, mais au moins on arrive à conquérir une grande partie de consommateurs. On dit souvent que la meilleure façon de vendre en Chine c’est d’avoir un site web en chinois qui présente ses produits ou service, mais le plus important aussi c’est savoir ce que les Chinois attendent. Et si on parlait de la façon de conquérir les femmes chinoises ? On parle de vente là, bien sûr !

Les Chinoises sont des fans de produits cosmétiques. Les produits de bonne qualité leur plaisent beaucoup, et beaucoup d’entre elles sont des clients fidèles d’un produit par ce que c’est un produit de bonne qualité. A part la qualité, le prix est aussi un point essentiel pour attirer les clientes.



Certaines femmes jugent le produit non pas sur ses qualités, mais plutôt sur le nom du produit, son emballage et son apparence. Quand de nouveaux produits arrivent sur le marché, la plupart des chinoises sont attirées par les annonces, et surtout les descriptions qu’on y fait. Une meilleure façon de vendre aux femmes chinoises est de choisir un bel emballage et une très bonne présentation pour le produit, elles seront conquises tout de suite. Mais la consommation peut très bien aussi être le résultat de l’influence, les amis se parlent et se transmettent leur besoin en voulant la beauté extérieure, un atout à ne pas négliger en tant que femmes. L’accueil est aussi un détail qui attire les consommatrices chinoises, ce qu’on appelle « environnement de vente. »

Une chose qui peut attirer les femmes chinoises aussi est le bien matériel lié à quelque chose de spirituelle ou émotive, vendre un produit et lui donner une image de tendresse, de liaison éternelle peut conquérir ces femmes. Par exemple vendre un parfum qui représente l’amour et sa douceur, ou l’amitié, ce genre de chose fait toujours de l’effet positif. Une autre chose à ne pas oublier aussi c’est qu’en matière de cosmétique, les femmes asiatiques préfèrent les produits qui font du bien à leur peau et surtout ceux qui la blanchissent.

http://fr.aliexpress.com/w/wholesale-clothing-woman.html

Le marché chinois du fromage


Le fromage est un aliment à base de lait, la France est le pays le plus connu qui en produit beaucoup et qui détient aussi la première place en ce qui concerne la consommation de cet aliment. La plupart des pays de l’occident sont des grands consommateurs de fromage, beaucoup de plats sont d’ailleurs à base de fromage. Un peu différents, les pays de l’orient ne sont pas trop enthousiastes face à cet aliment. Auparavant,  les gens y étaient vraiment indifférents au fromage, mais on peut dire que ce n’est vraiment plus le cas maintenant. Le fromage est déjà assez apprécié en Chine, même si une grande partie de la population n’en consomme que très peu. Que peut-on dire du marché du fromage en Chine alors ?

Une raison pour laquelle les chinois n’aiment le fromage est son odeur qu’ils trouvent puants, c’est pourquoi ils n’apprécient pas les fromages à pâte dure comme le gruyère, la  mimolette,… L’autre raison c’est que le fromage ne fait pas partie de la tradition culinaire des chinois, pas comme celle des Français, alors pas étonnant qu’ils en sont un peu indifférents.
 Mais intrigués par la nouveauté, les chinois semblent changer d’avis maintenant, et commencent à s’intéresser au fromage. Les produits occidentaux font des conquêtes dans les grandes villes comme Shanghai ou Canton.


Le marché des produits laitiers était dominé par 4 sociétés chinoises avant 2006, qui sont Mengniu, Yili, Sanlu et Bright Dairy&Food, mais après le grand scandale du lait à la mélanine de Sanlu qui se passait en 2008, le marché des produits laitiers a connu un petit déclin. En 2012, le marché du fromage était dominé par Bright Dairy&Food en occupant 50% du marché, mais cette place fut peu à peu prise par les investisseurs étrangers qui ont fait beaucoup de publicité pour faire connaître leurs produits.


En général, le fromage qui a un goût un peu doux est ce qui correspond à la préférence des chinois. Voici quelques marques de fromage sont très présentes en Chine désormais : l’Anchor du pays bas, La vache qui rit de la France, le Hochland venant d’Allemagne. En ce qui concerne les canaux de distribution, une grande partie des ventes de fromage est faite par les supermarchés, les épiceries occupent seulement 4,8% et 1,9%  des ventes par les détaillants en alimentation. Les chinois cherchent des produits de grande marque pour être sûrs de la qualité et de la sécurité.