lundi 22 décembre 2014

Comment les chinois fêtent ils le Noel ?

Comme le cas de tous les autres pays, la Chine possède aussi sa façon de fêter Noel. Bien sûr, on peut voir des guirlandes partout, des pères noël en tout genre avec leurs costumes, et des décorations qui représentent cette fête païenne. Mais au fond, on sent que l’esprit de Noel n’y est pas. Tout simplement pour dire que le Noel en Chine est devenue une fête commerciale pour pouvoir vendre le maximum de jouets, de décorations et des vêtements.
Comment ils vivent cette journée ?
En Chine, le 25 décembre, tout le monde va au travail. Ce n’est pas un jour férié comme dans la grande majorité des pays de l’occident. Les chinois ne savent pas ce que cette date signifie réellement. Pour eux, c’est un jour comme les autres seulement une date célèbre dans le monde entier ou les gens dépensent beaucoup d’argent dans les achats de jouets, de nouveaux vêtements, et de la nourriture. C’est exactement comme la fête du nouvel an chinois en France ou dans les autres pays occidentaux, on sait que cela existe mais on n’y fait pas attention ! On ne sait pas ni l’origine ni la signification, on sait juste que c’est une date célèbre pour pouvoir faire dépenser de l’argent aux autres.

Dans les pays occidentaux, la veille de Noel est une occasion pour rester à la maison et en famille tandis qu’en Chine, au lieu d’être en famille, en va dans les bars pour consommer plus que d’habitude et papoter entre amis. Une bonne occasion pour dépenser encore plus d’argent pour d’autres. Une journée purement commerciale pour les « marketeurs » : les pâtisseries sortent des tas de bûches de Noel et d’autres pâtisseries, les magasins de vêtements mettent en vente leurs plus belles collections souvent avec des paillettes et des strass. Pour les magasins de jouets, c’est une journée qui fera doubler les chiffres d’affaires, voire encore plus. Bref, tout ceci pour dire que le Noel en Chine, ce n’est pas vraiment un Noel, c’est juste une date à retenir pour dépouiller les gens financièrement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire