mardi 16 décembre 2014

Tout sur le Startup en Chine


Les chinois sont visiblement les premiers qui  ont un fort dynamisme en ce qui concerne les innovations dans le monde entier. Actuellement, l’innovation est devenue le levier qui doit faire évoluer la croissance chinoise. Le gouvernement  soutient l’initiative, c’est pourquoi  on voit des magnifiques incubateurs ou parc technologique dans les régions industrielles pour influencer la masse populaire. Un expert en StartupBRICS nommé Thibaud André vit et travaille à Shanghai livre son point de vue sur l’écosystème startup & innovation d’un des pays majeur parmi les BRICS.

Comment on aperçoit la startup en Chine ?

La paresse de la plupart des chinois à s’investir dans l’innovation étonne notre expert. Pour lui, les innovations pourront très bien contribuer dans la révolution du marché mondial. Il remarque également que la grande majorité des innovations ne sont pas faites par des chinois mais des expatriés qui désirent mettre à profit le dynamisme local pour tester et développer leurs idées.  Mais ce qui bloque l’intégration des nouveaux innovateurs est sans doute le côté hiérarchique. Au lieu d’encourager les nouveaux étudiants, les profs les imposent certaines règles pour les diriger dans les recherches. Sur ce, nouveaux innovateurs « n’innovent » pas, ils font tout simplement des recherches sur des innovations déjà faites. C’est cette mentalité qui fait que les jeunes chinois ne veulent pas s’initier dans ce domaine.

Pourtant, tout le monde sait que la Chine a inventé la poudre à canon, le compas, l’impression et le papier, les principaux objets qu’on utilise souvent. Mais malheureusement, cette deuxième plus grande puissance économique mondiale n’arrive plus à se relancer depuis plus de deux décennies. Selon quelques données du ministère des sciences et des technologies, ce sont les entreprises étrangères qui créent les 83% de l’export en high-tech en Chine. Ce qui explique pourquoi la Chine se place actuellement à la 32è place des pays les plus innovants au monde. Ce fait a poussé le gouvernement a décidé de  soutenir au maximum les innovations radicales dans certains domaines comme les circuits intégrés ou couramment appelé : la nanotechnologie.


Au début, les chinois ont commencé par copier des innovations déjà en vente. Puis, au fur et à mesure,  ils cherchent à les améliorer pour en faire des innovations réellement irréprochables et pour les revendre souvent à des prix largement inférieurs que les originaux. C’est pour cela qu’on trouve des inventions « made in china » un peu partout, des inventions redoutables surtout en technologie comme les téléphones par exemple. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire