mercredi 31 décembre 2014

La nouvelle ligne TGV Chinois en route

Comme en 2012,  le 26 décembre, qui est le jour d’anniversaire de la naissance de la figure tutélaire du pays, Mao Zedong, que la Chine a choisi d’inaugurer vendredi sa première ligne de chemin de fer à grande vitesse. Celle-ci permettre de  relier la région de Xinjiang au reste du pays. Comme cette région paraît isolé de tout ce qu’on connaît de la Chine. Longue de quelque 1 800 kilomètres, la nouvelle ligne baptisée « Lanxin » relie en moins de 12 heures Lanzhou, la capitale provinciale du Gansu voisin, à Urumqi, la capitale du Xinjiang, réduisant de moitié le temps du trajet.
Des dates à retenir sur la création des lignes TGV
La Chine ne cesse d’investir dans les chemins de fer. C’était aussi un 26 décembre que les autorités chinoises avaient ouvert la plus longue ligne à grande vitesse du monde qui relie Pékin à Canton en 8 heures au lieu de 22 heures. C’est cette ligne, le « Jingguang » qui comptait 2 298 kilomètres de voies. Cette ligne a permis à la Chine d’soutirer des profits importants dans certaines régions et de ainsi de développer l’économie de l’état. Mais notons que la première ligne TGV chinoise a vu le jour en 2007, une date qui a changé les chiffres de cette deuxième puissance économe mondiale.
Pourquoi une autre ligne TGV ?
Engagée en 1999, la construction du réseau TGV chinois a permis au pays d’avoir 11 000 kilomètres de voies en service en 2013, d’où 16.000 kilomètres en 2020, qui s’avère être le plus grand réseau du monde. La création des lignes TGV pourra améliorer l’économie de la Chine. L’État chinois veut développer  son économie et bientôt on verra une nouvelle « route de la soie » dans la région de Xinjiang .Un autre projet en cours aura lieu en 2017 : une autre ligne de TGV qui va relier Pékin à Lanzhou. Ceci va réduire à 16 heures, le temps de parcours entre la capitale chinoise et Urumqi, contre 41 heures actuellement, selon l’agence Chine nouvelle.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire