jeudi 11 décembre 2014

SEO en Chine



De nos jours, Internet est devenu un peu comme la seconde vie des hommes, on peut dire même que beaucoup de gens passent la plupart de leur temps sur Internet, surtout pour ceux qui travaillent sur ce réseau. Le monde entier est pris dans le grand filet de l’Internet et difficile d’y résister. En Chine, on compte environ  570 millions d’Internautes, dont 420 millions y accèdent à partir de leur mobile, et plus de 200 millions font des achats en ligne. Les chinois, tout comme nous qui nous entichons des réseaux sociaux comme Twitter et Facebook, adorent se connecter à leurs réseaux sociaux tel que Sina Weibo qui a plus de 500 millions d’utilisateurs.

Si on parle du SEO en Chine et des sites populaires principalement les moteurs de recherche, Baidu est à la tête de la liste. Ainsi donc, pour gagner une meilleure place dans le marché sur le net, le mieux à faire c’est de se placer sur ce moteur de recherche chinois qui occupe environ 70% du marché, plutôt que sur Google. Pour bien optimiser son site en Chine, il faut suivre quelques règles qui sont importantes.


La première chose à faire si on n’est pas chinois mais on veut bien se lancer dans le monde du SEO, c’est d’avoir un site en Chinois, les chinois s’intéressent à des informations rédigées dans leur langue. Etre hébergé en chine est un bon point pour gagner les faveurs de Baidu. Un site hébergé en Chine est facilement repéré qu’un site hébergé à l’extérieur de ce pays. A part ça, les mots clés un peu plus longs sont plus adaptés aux habitudes de la recherche en Chine, au lieu d’un seul mot clé.


En ce qui concerne les liens de retour ou « backlinks », Baidu ne considère pas les petits liens qui proviennent des sites pas très connus en Chine. Ce qui fait que ces petits sites ont peu de chance d’être repérés surtout en ce qui concerne le « business ». Pour être bien placé en Chine, un site doit avoir de bons contenus, et surtout des contenus qui ne s’attaquent  pas au gouvernement chinois.

Sources

Aucun commentaire:

Publier un commentaire