samedi 6 décembre 2014

De nouveaux objectifs pour les chinois


Si on parle de la chine, on peut dire indubitablement que c’est un pays riche, c’est une puissance mondiale qui a ses forces, et qui ne reste pas là. Ce pays veut encore avancer et gagner une place beaucoup plus importante quand on parle d’économie mondiale, le gouvernement ne reste pas là à croiser les bras pendant que l’économie y a connu une croissance statique pendant quelques années. De nouveaux objectifs économiques sont lancés pour faire une croix sur une économie stagnante.
Le grand pays de la Chine s’est fixé un objectif de croissance économique pour l’année 2014. Cette croissance est estimée à atteindre 7,5%, cela est affirmé par le Premier Ministre Li Keqiang  lors de l’ouverture de la session annuelle du parlement chinois, une croissance du PIB ou Produit Intérieur Brut.

En 2012 et en 2013, la croissance économique de la Chine était de 7,7%, une croissance assez statique notamment celle en 2012 où ce pays a réalisé la performance la plus faible depuis une dizaine d’année. Ce fait a mené à une adoption de quelques mesures de relance pour une croissance économique qui bondit, en 2013. Cette fois, le gouvernement veut réduire le coût de l’emprunt à un an de 5,6% et baisser la rémunération des dépôts de 2,75%.
Selon le premier ministre, le taux d’inflation pour cette année est estimé à être de 3,5%, ce qui est le même qu’en 2013. Maintenir un taux de croissance approprié est l’objectif principal pour ce pays cette année. La Chine souhaite resserrer les liens commerciaux et concrétiser une restructuration de son économie.


Un autre moyen que le gouvernement chinois trouve pour achever cet objectif est le dopage de la consommation intérieure. Le gouvernement veut réduire les exportations et  investir moins dans les infrastructures. Ainsi, on souhaite donner un peu plus d’importance au marché, un « rôle crucial » comme le premier ministre a dit. Il semble que l’économie chinoise était trop reposée sur les investissements de l ’Etat, que cette fois, il souhaite reformer cette économie en donnant plus de place à la décélération.

http://chinaparadigm.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire