lundi 9 février 2015

La natalité en chine et son histoire



Chaque pays a sa propre démographie, les pays pauvres ont un grand nombre de population et les pays plus avancés modèrent le ombre d’enfants, à chaque pays son stratagème et ses faits. En ce qui concerne la chine, ce pays, en 2013, a décidé de favoriser la natalité si auparavant la natalité était contrôlée. Après les années 1960 où la population chinoise a connu une forte augmentation rapide, des campagnes étaient lancées dans le but de sensibiliser les chinois à se marier à un certain âge assez tard pour espacer et limiter la naissance, d’où la mise en place de la politique de « l’enfant unique » en ces temps là, en 1979 plus précisément. En ces temps là, seuls quelques minorités ethniques et les campagnards faisaient exception à la règle de l’enfant unique. Des mesures antinatalistes qui ont mené à des tensions dans la société et surtout le manque de femmes.

En 2013, une réforme est née, donnant la permission aux couples d’avoir un second enfant à condition que l’un des deux parents soit enfant unique. Cette mesure a entraîné un nombre considérable de naissances supplémentaires par an. Malgré cela, des études révèlent que cela n’est pas permis de répondre aux défis du fait que la population vieillit et que la main d’œuvre diminue.
Malgré cette réforme qui semble bien plaire à beaucoup de pays dans le monde et la Chine également, cela ne change pas grand-chose sur le nombre de la population, car parmi les couples qui peuvent avoir un second enfant, la plupart n’ont pas l’intention de le faire. Ce fait est dû à la crise économique et surtout aux difficultés de gérer la vie de famille et le travail. Ainsi, il est nécessaire de convaincre les couples d’agrandir la famille.



Il est possible que dans les années à venir, la population ayant plus de 65 ans triple et atteindra probablement 24% en 2050 ce qui fait 331 millions de personnes. En ce qui concerne les personnes âgées entre 20 à 34 ans, malgré ça il est sûr que la population ne va pas arrêter de croître pendant 15 ans. La chine n’est pas le seul pays concerné par une politique de contrôle de naissance qui est favorable à la natalité, d’autres pays asiatiques y font recours aussi. Une population qui vieillit est une menace pour un pays, surtout pour un grand et puissant pays comme la chine.

Sources

Aucun commentaire:

Publier un commentaire