mardi 21 avril 2015

Les chinois veulent éradiquer le terrorisme en Chine



Le terrorisme a de nouveau retenu l'attention du peuple chinois après les graves attaques terroristes qui ont eu lieu le 1er mars à la gare de Kunming dans la province du Yunnan au sud-ouest de la Chine. Suite à la tragédie qui a fait 29 décès et 143 blessés, les appels à l'élaboration d'une loi anti-terrorisme se sont multipliés en Chine. Après les attaques terroristes du 11/9 aux États-Unis, de nombreux pays ont adopté des lois sur la lutte contre le terrorisme. Mais la Chine ne possède pas encore une telle loi.

L'absence de loi anti-terrorisme encore aujourd'hui s'explique notamment par le fait que la population et les législateurs chinois n'ont pas réalisé la réelle menace que représentait le terrorisme. Auparavant, il était souvent apparenté à certaines régions ou zones. Mais en réalité, l'impact du terrorisme s'est répandu progressivement pour finalement devenir une menace à l'échelle nationale.
Qu’en pense le peuple ?
De plus en plus de Chinois ont pris conscience de la situation et de l'importance d'élaborer une telle loi dans le contexte d'augmentation de l'incidence des attaques terroristes en Chine au cours des dernières années déjà. Plusieurs incidents se sont produits, y compris les attaques terroristes près de la place Tian'anmen et la tragédie sanglante à Kunming. Cela montre que les forces terroristes en Chine ne sont plus limitées à certaines régions. Elles sont mobiles et menacent gravement la sécurité et la stabilité nationale.

La Chine s'est engagée à construire une société régie par la loi. Ses campagnes actuelles de lutte contre le terrorisme sont fondées sur le droit pénal du pays. L'amendement de la loi de 1997 a défini l'organisation, la direction et la participation à des activités terroristes comme des crimes. Mais aucune définition explicite des crimes terroristes n'a été fournie. Les peines imposées pour les crimes liés au terrorisme sont principalement basées sur d'autres accusations telles que l'atteinte à la sécurité publique ou à la sécurité nationale.


Il s'agit d'un point clé dans le programme anti-terrorisme de la Chine. Des recherches et des études sur la législation anti-terrorisme ont été menées et il est temps maintenant d'adopter la loi. Mais la loi ne peut pas tout résoudre pour de bon. Une fois qu'elle sera adoptée, de nombreux travaux devront encore voir le jour.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire