dimanche 29 mars 2015

Les chinois et les jeux vidéo


Depuis plus d’une dizaine d’année, la Chine avait décidé d’interdire l’entrée de consoles de jeux vidéo venant des autres pays dans son territoire mais actuellement, ce n’est plus le cas. En effet, elle a pris l’initiative de donner une nouvelle chance aux constructeurs, d’ailleurs le coût du marché a été estimé près de dix milliards d’euros. Ainsi, les adeptes de jeux vidéo n’auront plus à avoir peur étant donné que le gouvernement leur donne la possibilité de s’offrir ces consoles d’une manière légale.

Rappelons que cette mise en garde a été établie depuis le mois de juin 2000 notamment pour les produits de Sony, Microsoft ou Nintendo.

 Le but du gouvernement chinois était de préserver les amateurs contre l’addiction qui peut faire naître tant de mauvaises conséquences tant sur le plan psychologique que sur la santé. De même pour les actes de violence dans certains jeux qui peuvent tout à fait inciter ces jeunes chinois à adopter des comportements indésirables envers la société. Mais d’un autre point de vue, c’était aussi une façon de promouvoir le développement des produits locaux en termes de jeux vidéo. En voulant imposer une telle limite, l’Etat de la Chine n’a pas pu amoindrir l’intérêt des joueurs chinois pour les jeux vidéo des pays experts en la matière ; il s’avère même que ces jeunes inondent presque tous les cybercafés pour pouvoir jouer en ligne, un concept de jeux qui ne cesse de s’améliorer et d’attirer les jeunes d’aujourd’hui. Parallèlement à cela, le marché noir accélère aussi de son côté la promotion des fameux consoles à l’instar de Xbox, Wii ou encore PlayStation et les jeunes chinois ne peuvent pratiquement pas s’en passer.  De toute évidence, même si le gouvernement a permis l’entrée de ces consoles, les conditions qui accompagnent cette permission semblent ne pas convenir aux attentes des chinois qui se passionnent en jeux vidéo.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire