mardi 31 mars 2015

Les chinois et les marques européennes


Depuis quelques temps, la Chine s’obstine à consacrer son énergie dans le rachat d’entreprises et de marques européennes. En effet, sachant qu’elle désire dominer le monde entier dans tous les domaines notamment d’un point de vue économique. Grâce à ses quatre milles milliards de dollars de réserve de change, elle ne peut s’empêcher de croire qu’elle pourra y arriver d’ici quelques années. Malheureusement, depuis plus de cinquante ans, la Chine ne s’est pas imposer en termes de grandes découvertes et promotion de grandes marques, c’est la raison pour laquelle elle tente de s’adonner dans divers domaines tels que l’enseignement, la recherche et la création afin de pouvoir obtenir une place importante au niveau mondial.


En France par exemple, la Chine engage d’énormes investissements dans l’aviation, l’immobilier ou encore dans l’hôtellerie. Il en est de même pour l’Allemagne qui a souhaité progresser sur le plan industriel et justement grâce aux investissements chinois, ce souhait s’est réalisé plus facilement. En tout cas, il s’agit d’un accord de partenariat qui a été tout simplement bénéfique pour les deux parties. Quoique la Chine ne soit pas très connue pour les marques de ces produits, les activités auxquelles elle concentre sa puissance lui attribuent un grand mérite. 

En Europe du Sud, par exemple en Portugal les investisseurs chinois n’ont pas hésité à travailler sur les infrastructures pour sortir gagnant même avec ses plus grandes défaillances. De plus, le savoir-faire de la Chine en ce qui concerne les nouvelles technologies semble intéresser les pays européens, d’où l’amélioration des accords. Avec de tels efforts, ce pays ne compte pas baisser facilement les bras en particulier sur le défi qu’elle désire relever. Ce défi n’est autre que l’implantation de ses propres marques tout comme le fait de bâtir des entreprises chinoises en Europe, voire dans les autres continents.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire