lundi 30 mars 2015

Les prix de l'immobilier en Chine


En Chine, les prix de l’immobilier tendent encore vers une diminution qui ne fait qu’amplifier les pressions qui semblent peser lourdes non seulement pour les promoteurs mais surtout pour le gouvernement local. La baisse a déjà duré plus de six mois depuis l’année dernière, et actuellement le prix des nouvelles habitations ne cesse de diminuer jusqu’à près de cinq pour cent sur une année en mois de février. Il s’agit certainement de la plus grande chute que la chine avait connue depuis quelques années.


D’après les chiffres enregistrés et publiés en mi-mars 2015, une ville seulement sur 70 n’est pas touchée par le ralentissement et la diminution du marché d’immobilier en 2014. En souhaitant atteindre un taux d’à peu près sept pour cent du PIB pour cette année, le gouvernement chinois se rend tout de même compte que ce ne serait pas une remontée facile à faire quoique cela puisse rester réalisable. Mais d’une façon ou d’une autre, la République Populaire de la Chine croit avoir les moyens nécessaires pour s’offrir une belle progression sur le plan économique. En premier lieu, les adeptes de la promotion d’immobiliers ont décidé d’amoindrir ses prix pour adoucir les difficultés que rencontrent les intéressés. Le dirigeant du plus grand promoteur de la Chine espère tout de même arriver à ses fins, celles d’augmenter le taux de développement de son activité jusqu’à quinze à vingt pour cent au niveau mondial afin de s’éloigner autant que possible des menaces du marché local. De plus, malgré une telle situation, la Bourse de Shanghaï connaît actuellement un niveau assez élevé et cela constitue un atout pour la Chine par rapport à ses objectifs. Parallèlement à cela, la banque centrale chinoise, de son côté, tente de réviser encore une fois son taux d’intérêt en pensant à une diminution pour permettre aux grands investisseurs de se manifester de façon à ce que la Chine puisse se mettre à l’abri des ralentissement de l’économie et aussi de solidifier l’envergure de l’immobilier du pays. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire