jeudi 5 mars 2015

Manuel Valls et les Chinois


Compte tenu de l’année dernière qui a été prise comme une année noire en ce qui concerne la relation entre la France et la Chine, le premier ministre de la France du nom de Manuel Valls a souhaité faire une visite officielle dans le territoire chinois afin de régler ce problème une bonne fois pour toute. Malheureusement, cette visite n’a pas été accomplie comme elle se doive étant donné que les représentants de la Chine n’aient pas pu accepter l’objectif de la réunion en raison d’une soi-disant pression venant des autorités locales.


En effet, juste avant l’arrivée du premier ministre, les personnages qui se sont engagés sur la réalisation de cette réunion ont été préalablement obligés à se soumettre à un ordre disant de parler de façon discrète et mesurée avec Monsieur Valls qui à son tour n’a pas pu s’empêcher de réitérer la raison de sa venue qui n’est autre que le fait de voir la vraie Chine. Alors que ces personnages, composés d’universitaires, d’as dans le domaine du blog, des journalistes ainsi que des artistes, devaient mener la discussion comme bon leur semble, l’ordre a été tout de même clair et fort au point qu’ils ne pouvaient pas y échapper. Il est vrai que l’accord devait être rendu plus meilleur que jamais si la Chine pouvait oublier les problèmes de l’année 2014 avec la France. Rappelons qu’à cette époque, un avocat chinois nommé Xu Zhiyong et un étudiant du nom d’Ouïgour Ilham Tohti ont été condamnés à passer 4 ans derrières les barreaux à cause d’une réclamation sur les droits civiques. 

Dans ce même registre, il y avait également l’avocat appelé Pu Zhiqiang qui attend une sanction assez dure après avoir été accusé et saisi. A part la pression établie par les autorités chinoises, ces diverses condamnations et accusations sont pratiquement les autres raisons qui peuvent pousser les représentants de la société civile chinoise à renoncer à cette entrevue. Néanmoins, il semble évident que le contexte de la rencontre peut apporter d’énormes avantages pour les deux parties, surtout si le récent empereur chinois arrive à se défaire de son penchant dictatorial et autoritaire.   


Matthieu David
http://www.lemonde.fr/economie/video/2015/01/31/manuel-valls-aux-chinois-bienvenue-en-france_4567400_3234.html
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/01/30/manuel-valls-voulait-rencontrer-la-vraie-chine-ses-invites-se-desistent-sous-la-pression-des-autorites_4566996_3216.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire