samedi 3 janvier 2015

Le projet hydraulique de la Chine

La Chine est un pays très puissant, mais cette puissance va diminuer si la moitié de la population meurt de soif. Pour éviter ce cas et résoudre au problème du manque d’eau de la partie Nord de ce pays, le gouvernement a décidé de faire un projet hydraulique. Ce projet consiste à détourner l’eau de rivière du centre de la Chine vers la partie Nord, c’est un projet d’une grande ambition dans le domaine de l’ingénierie hydraulique de ce pays.
Cette fois, les chinois vont inverser le cours de l’eau, le cours des fleuves suivront une tournée du centre vers le Nord du pays. Cela est possible avec un  système de canalisation et des canaux qui est censé apporter environ 9,5 milliards de m3 d’eau à la capitale. Ce réseau mesurera 1 400 kilomètres avec un investissement de 33 milliards de dollars, et la construction a une durée de 11 ans, avec le déplacement de 330 000 personnes. Un grand défi et un grand exploit également !
Ce projet est une solution pour le problème de manque d’eau chronique de la partie Nord de la Chine, or c’est la partie la plus peuplée de ce pays, constituant la moitié de la population. A part ça, le Nord du pays est occupe aussi un rôle très important dans l’économie de la Chine.
En fait, le projet de grande ambition qui consiste à lancer un complexe  d'ingénierie hydraulique a été concocté en 2002, et était prévu de s’achever qu’après une cinquantaine d’années, avec un  budget de 500 milliards de yuans ce qui fait une somme de 60 milliards d’euros.
Le but est d’ouvrir 3 itinéraires qui sont distincts ayant comme point de départ le fleuve de Yangtsé pour pouvoir ravitailler les alentours de la capitale et surtout la partie nord de la Chine.

L’autorité a pris ces mesures par ce que la partie nord constitue le un cinquième du territoire, et surtout cette partie joue un rôle très important dans l’économie de la Chine. Ce projet apporte une grande solution à beaucoup de monde, mais on se demande s’il présente des inconvénients.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire