dimanche 4 janvier 2015

Les riches chinois ont une nouvelle passion : les chevaux

Quand on parle de la Chine, on pense tout de suite aux traditions, à la culture de riz, et aux arts martiaux. Cette fois, on va parler d’une autre chose peu courante qui concerne ce pays : les chevaux.
Les gens aisés en Chine ont un goût pour le luxe, les façons de vivre des occidentaux, presque tout, même leurs hobbies. Actuellement, les chinois de haute classe sociale ont une nouvelle passion pour les chevaux.
Un chinois qui galope sur le terrain de polo est quelque chose qui n’est plus vraiment nouveau. D’ailleurs de nouveaux clubs d’équitation sont ouverts pour les gens qui s’y intéressent, ainsi qu’au polo. Des joueurs internationaux viennent même dans le pays, un progrès qui est vraiment considérable.

Dans ces clubs d’équitation chinois, les bottes de cuir, le pantalon blanc et tout le reste sont dès la première vue d’une grande qualité et d’un prix assez cher. On peut vraiment en constater que jusque là, cette nouvelle passion est strictement réservée aux gens riches de ce pays. Le fameux Ping Zhichun est un vhinois qui a vécu des années aux USA, il est le représentatif de la nouvelle classe aisée chinoise, une classe qui fait des voyages et pratiquent les loisirs des gens occidentaux, pas seulement le polo mais aussi le ski, le tennis, et aussi le golf.

Actuellement, la chine compte environ 500 clubs d’équitation, et un demi-million d’amateurs de cheval de loisir, des chiffres dévoilés par le patron du site www.horse.org.cn, Wutzala. L’équitation revient en moyenne à 250 à 400 yuans ce qui fait une somme de 30 à 48 euros par heure, pour une session complète, il faut avoir 30 heures, ce qui fait une belle somme à verser pour le plaisir.

Pour une bonne équitation, il faut des bons chevaux, alors que les chevaux en Chine sont de petite taille. Pour cela, la plupart des clubs importent des chevaux provenant d’Argentine, de l’Australie, de l’Allemagne ainsi que des autres pays européens. Ce voyage est vraiment long s’effectuant en avion cargo, avec une escale en Europe et un long passage en quarantaine environ.

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif


Aucun commentaire:

Publier un commentaire