jeudi 29 janvier 2015

Les Chinois face au SIDA



Selon le ministère de la santé publique chinois, le pourcentage de séropositifs en Chine a particulièrement augmenté depuis  2006, avec une hausse de 27,5%. Le nombre actuel de malades du sida en Chine est selon les estimations du ministère chinois, de l'organisation mondiale de santé (OMS) et de l'Onusida, de 650 000 personnes vivant avec le VIH-sida dont 75 000 sidéens. 183 733 séropositifs enregistrés. Cette année, ce nombre devient de plus en plus énorme, aux envirns de 10 millions !

C’est avec regret et timidité que la Chine reconnaît l’ampleur du phénomène. Depuis 2006, on se demande pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour le reconnaître.  C’est une vraie catastrophe que le gouvernement devrait voir de plus près. C’est une totale négligence que les experts ont constaté et maintenant on paye le prix fatal. Une épidémie qui détruira sans doute cette puissance économique si on ne trouve pas de solution immédiate.


Quelles mesures  ont été  prises pour le moment ?



L’une des raisons de cette croissance mortelle des sidéens en Chine est l’existence des publicités provocantes qui pourraient inciter les jeunes à faire des rapports sexuelles.  L'administration de la censure a retiré des bus et de la télévision les publicités pour les préservatifs
Aussi, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida le 1er décembre, on ne cesse de rappeler  le sort des militants anti-sida en Chine, toujours confrontés à de sérieux obstacles, tels que des détentions arbitraires, des actes de harcèlement et d'intimidation ainsi qu'un certain nombre d'autres atteintes aux droits humains.

Et pour que tout ceci soit bien ancrée dans l’esprit de chacun,  on dévoile publiquement le nombre exacte  des personnes infectées par le VIH/SIDA afin de conscientiser tout le monde de la gravité de la situation. Et même l’épouse du Président est prête à y prendre parole et d’apporter son aide à toutes les personnes déjà infectées (des soins médicaux adaptés, des aides sociales…)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire